Questions & réponses

Chez Belgian Beauty Clinic, nous essayons toujours de fournir une réponse aussi transparente que possible à vos questions. Comme nous estimons qu'il n'y a pas de mal à poser des questions, nos spécialistes ont déjà formulé des réponses professionnelles à certaines questions récurrentes. Si votre question spécifique n'est pas reprise dans la liste ci-dessous, n'hésitez pas à nous contacter. Notre équipe de spécialistes est prête à vous fournir une réponse adéquate.

Général

L'acné survient lorsque les pores de notre peau se bouchent. L'acné est plus fréquente au visage, mais elle peut également apparaître sur le cou, le dos et la poitrine. Dès qu'un pore est bouché, une réaction inflammatoire se déclenche dans la peau : « le bouton ». Ces boutons peuvent avoir une tête blanche ou noire. Parfois, les pores obstrués sont tellement enflammés qu'ils peuvent entraîner la formation de bosses ou de kystes, qui peuvent eux-mêmes former une cicatrice.

L'acné est souvent associée à l'adolescence, mais parfois, les adultes peuvent aussi souffrir de boutons qui émergent. Les fluctuations hormonales, les mauvais soins de la peau, le stress et enlever soi-même des boutons et des points noirs peuvent aggraver l'acné. Conseil : renseignez-vous sur nos produits de soins spécialisés afin de combattre l'acné tenace.

Dès la deuxième semaine après le début du traitement, vous constaterez déjà une amélioration de la structure et du teint de la peau, mais il faudra attendre quelques mois pour réellement voir le résultat final. De nouvelles fibres de collagène sont créées sous la peau et c'est un processus qui prend du temps. En restructurant le collagène, la peau paraît plus souple et elle aura un aspect plus lisse.

Hieronder enkele mooie resultaten van de laserbehandeling na meerdere sessies. Wees echter realistisch en weet dat niet iedereen zulk prima resultaat kan bekomen!

Oui, bien sûr. Notre peau doit endurer beaucoup de choses à cause de l'acné et parfois elle n'est pas capable de réparer correctement les dommages causés par les boutons. Les inflammations dues à l'acné peuvent résulter en cicatrices, en creux ou en relief, que nous trouvons souvent dérangeantes. Un traitement approprié au laser peut améliorer cette situation en stimulant la production de collagène sous-cutané. N'hésitez pas à nous rendre visite afin de vérifier si la thérapie au laser pourrait vous convenir.

Les cheveux naissent dans des follicules pileux. Chaque follicule pileux peut produire des cheveux à l'infini. Ce processus de création, de croissance et de chute est appelé le cycle capillaire. Chaque cycle se décompose en 3 phases : anagène, catagène et télogène. Les phases les plus importantes sont expliquées ci-dessous :

1. La phase anagène (la phase de croissance active) : Dans cette phase, le cheveu est encore attaché par sa racine à la source (follicule pileux). C'est uniquement dans cette phase que nous pouvons détruire le cheveu. Car il sert de conducteur pour la chaleur de la lumière laser.

2. Phase catagène (phase intermédiaire - phase de transition entre la croissance et le repos) :

Au cours de cette phase, la croissance du cheveu a déjà cessé, il ne pousse plus et cesse de foncer. Dans cette phase, il remonte lentement avec l'épiderme vers le haut. Ceci signifie que la racine des cheveux se détache du follicule pileux. C'est pour cette raison que le traitement au laser n'a presque plus d'effet dans cette phase.

 

3. Phase télogène (phase de repos et de chute) :

 

Ici le cheveu est complètement détaché. Souvent, il y a déjà un autre cheveu en phase anagène sous le cheveu détaché. À la fin de cette dernière phase, le cheveu tombe. À ce moment-là, des nouveaux cheveux naissent dans le follicule pileux et le cycle se répète.

  • À la naissance, le cuir chevelu (poilu) contient environ 100.000 follicules pileux. Les blonds ont le plus grand nombre de cheveux : jusqu'à 150.000 et les roux le moins : 90.000.
  • La durée de vie moyenne d'un cheveu est de 3 ans.
  • Chaque jour nous perdons 50 à 100 cheveux.
  • Les cheveux poussent d'environ un centimètre par mois.
  • Le diamètre d'un cheveu humain varie de 0,017 à 0,18 mm. Les cheveux des hommes sont deux fois plus épais que ceux des femmes.

Lors de la première consultation avec le spécialiste traitant, celui-ci s'informera déjà de votre état de santé général. On vous demandera éventuellement de faire une prise de sang ou de passer un électrocardiogramme (ECG).

L'anesthésiste vérifiera tous les résultats et évaluera si l'opération peut se dérouler en toute sécurité.

On vous demandera d'arrêter de fumer : 3 semaines avant et 3 semaines après l'opération. Ceci afin d'éviter les problèmes de plaies tels que la nécrose (la mort de la peau) et le décollement de la cicatrice. Si vous avez besoin d'aide pour arrêter de fumer, n'hésitez pas à consulter votre médecin traitant à ce sujet.

Si vous prenez des anticoagulants, vous devez arrêter de les prendre 10 jours avant l'opération. Toutefois, ne le faites qu'après avoir consulté votre spécialiste !

À partir du minuit, vous devez être à jeun avant l'opération. Ceci veut dire : ne plus rien manger ou boire (aussi de l'eau) et ne plus fumer.

Bien sûr ! Si vous souffrez de vergetures au niveau du bas-ventre en raison d'une grossesse ou d'une prise de poids importante, celles-ci peuvent être traitées. Votre spécialiste déterminera en concertation avec vous la meilleure approche ou le meilleur traitement.

Une correction de la paroi abdominale est également appelée « abdominoplastie » en termes médicaux. Cela signifie donc la même chose.

Si votre ventre est devenu flasque et mou au fil des ans, et s'il commence à pendre, cette opération pourrait vous convenir. Si vous ne parvenez plus à enfiler des vêtements moulants à cause de vos bourrelets ou si vous ne vous sentez plus à l'aise à l'idée de vous baigner en public, cette intervention peut s'avérer une solution Des questions à ce sujet ? Veuillez contacter l'un de nos chirurgiens esthétiques pour de plus amples informations, sans engagement.

Oui, bien sûr ! Si la thérapie au laser ne fonctionne pas, vous pouvez toujours opter pour un traitement alternatif. Cela va des crèmes et sparadraps spéciaux pour cicatrices à la thérapie par LED et à la chirurgie plastique. Contactez-nous pour obtenir plus d'informations sur ces options.

Ces cicatrices peuvent, elles aussi, être améliorées. À cette fin, nous disposons de plusieurs lasers puissants qui peuvent adoucir ces cicatrices en creux. Si les cicatrices sont déjà trop profondes, nous pouvons également proposer des traitements alternatifs comme les peelings.

En principe, la plupart des cicatrices peuvent être corrigées, ou du moins nettement améliorées. Parfois, le résultat souhaité peut être obtenu après un seul traitement, mais plusieurs traitements sont généralement nécessaires. Bien entendu, tout dépend de la localisation, de la profondeur et de la taille de la cicatrice. Heureusement, nous disposons de lasers très puissants pour obtenir une cicatrice aussi discrète que possible. Nos spécialistes vous fourniront les meilleurs conseils à cet égard. En effet, ils opèrent tous les jours des personnes en laissant des cicatrices aussi discrètes que possible.

Les lèvres gauche et droite ne sont presque jamais pareilles en forme et en taille. Et donc, l'une peut paraître plus grande que l'autre. Cela peut en grande partie être corrigé par la chirurgie. Malheureusement, une forme complètement égale n'est pas toujours possible, car les lèvres d'aucune femme ne sont exactement symétriques.

Après 6 semaines, vous pouvez à nouveau avoir des rapports sexuels.

Dans les premières semaines qui suivent l'opération, la zone autour des lèvres est souvent gonflée et tendue.  C'est normal. Le gonflement disparaît dans les 6 premières semaines et ce n'est qu'ensuite que le résultat apparaît.

  • Cela pourrait simplement être congénital
  • Un accouchement peut entraîner une modification permanente des lèvres génitales
  • Perte de poids
  • La peau peut se relâcher après la ménopause
  • Irritation des lèvres génitales
  • Inflammation dans la zone autour du vagin

Les grandes lèvres ou lèvres externes, également appelées labia majora, sont les replis de peau (souvent) poilus situés de part et d'autre de la vulve.  Les grandes lèvres entourent les autres organes génitaux, comme le clitoris et les petites lèvres, pour les cacher et les protéger. 

Les petites lèvres ou lèvres internes, également appelées labia minora, se situent entre les grandes lèvres, de chaque côté de l'ouverture vaginale. Elles ne sont pas poilues et se rejoignent au sommet pour couvrir le clitoris (capuchon clitoridien) Elles jouent un rôle important dans l'intimité et peuvent gonfler lorsqu'elles sont stimulées sexuellement.

Si vous n'êtes pas certaine de vos lèvres génitales et que cela vous gêne dans votre intimité. Si vous rencontrez des problèmes d'hygiène tels que des odeurs désagréables ou des pertes vaginales importantes. Ou si vous ressentez une gêne dans la vie quotidienne ou lors d'activités sportives, vous pouvez toujours consulter nos spécialistes pour voir si une correction est une possibilité pour vous.

Lors de la première consultation avec le spécialiste traitant, celui-ci s'informera déjà de votre état de santé général. On vous demandera éventuellement de faire une prise de sang ou de passer un électrocardiogramme (ECG). L'anesthésiste vérifiera tous les résultats et évaluera si l'opération peut se dérouler en toute sécurité. On vous demandera d'arrêter de fumer : 3 semaines avant et 3 semaines après l'opération. Ceci afin d'éviter les problèmes de plaies tels que la nécrose (la mort de la peau) et le décollement de la cicatrice. Si vous avez besoin d'aide pour arrêter de fumer, n'hésitez pas à consulter votre médecin traitant à ce sujet.

Si vous prenez des anticoagulants, vous devez arrêter de les prendre 10 jours avant l'opération. Toutefois, ne le faites qu'après avoir consulté votre spécialiste !

À partir du minuit, vous devez être à jeun avant l'opération. Ceci veut dire : ne plus rien manger ou boire (aussi de l'eau) et ne plus fumer.

Bien sûr ! Si vous souffrez de vergetures au niveau du bas-ventre en raison d'une grossesse ou d'une prise de poids importante, celles-ci peuvent être traitées. Non seulement les muscles mais aussi la peau seront traités. Votre spécialiste déterminera en concertation avec vous la meilleure stratégie ou le meilleur traitement.

Une cure de diastasis est un synonyme pour une remise en tension des muscles grands droits de l'abdomen. Ceux-ci peuvent naturellement se relâcher avec l'âge ou également après une ou plusieurs grossesses. Vous pouvez sentir un creux au centre de votre abdomen. Cela peut entraîner un gonflement de l'abdomen et lui donner un aspect moins tendu. Malheureusement, il n'est pas possible de corriger cela par le sport ou l'exercice et c'est pourquoi cette opération peut offrir une solution. Après l'opération, votre ventre aura à nouveau l'air tendu et jeune.

Une mini-abdominoplastie peut être effectuée chez les personnes ayant uniquement un excès de peau et/ou de graisse sous la zone du nombril. Il n'est donc pas nécessaire de déplacer le nombril et cela permet en outre d'avoir une cicatrice plus petite. Au cours de la même opération, les muscles abdominaux sont à nouveau tendus.

Si votre ventre est devenu flasque et mou au fil des ans, ou s'il commence à pendre, cette opération pourrait vous convenir. Si vous ne parvenez plus à enfiler des vêtements moulants à cause de vos bourrelets ou si vous ne vous sentez plus à l'aise à l'idée de vous baigner en public, cette intervention peut s'avérer une solution Des questions à ce sujet ? Veuillez contacter l'un de nos chirurgiens esthétiques pour de plus amples informations, sans engagement.

Les oreilles décollées sont visibles dès le plus jeune âge et les enfants peuvent subir des moqueries par des enfants de leur âge. C'est pourquoi le traitement est déjà effectué à partir de l'âge de 5 à 7 ans. Si la procédure est effectuée à un âge plus jeune, l'oreille n'est pas encore complètement formée et il existe un risque de déformation de l'oreille lors de la croissance ultérieure. Même les patients adultes peuvent être traités sans soucis !

Oui, les oreilles décollées peuvent être corrigées par une opération mineure. Cette procédure s'appelle une otoplastie. Le cartilage est remodelé jusqu'à ce qu'il retrouve la bonne forme. La cicatrice est discrètement cachée derrière l'oreille externe.

Cette procédure est généralement effectuée sous anesthésie locale.

Non, malheureusement pas. Il s'agit d'une malformation congénitale du cartilage.

Souvent, les oreilles décollées résultent d'une anomalie congénitale. De ce fait, le cartilage, à partir duquel est formé l'oreille externe, est insuffisamment ou mal formé. Il existe différents types de malformations, en fonction de la partie de l'oreille qui est malformée. Cela va d'oreilles subtilement décollées à des oreilles incomplètes, dites « feuille de chou ».

Il peut y avoir une certaine prédisposition familiale génétique à la base de cette affection.

Le mamelon peut sembler plat ou même complètement ombiliqué.

Dans le cas d'un mamelon ombiliqué, cela peut poser des problèmes d'hygiène.

La cause d'un mamelon inversé est souvent diverse :

  • congénital
  • suite à des changements hormonaux (puberté, ménopause, ...)
  • suite à l'allaitement
  • dans de rares cas, une manifestation de cancer du sein. C'est pourquoi il est important de faire examiner toute modification soudaine du mamelon par votre médecin traitant.

Dans la plupart des cas, un mamelon inversé est une condition inoffensive. Souvent, la cause est un canal lactifère trop court. Ils tirent en quelque sorte le mamelon vers l'intérieur.

Cependant, quand il y a un changement soudain et/ou lorsqu'un seul sein est touché, il vaut mieux prévoir un contrôle chez votre médecin traitant. Dans de rares cas, un mamelon inversé est une manifestation d'une maladie telle que le cancer du sein.

En fonction de la gravité de la couperose, 2 à 3 séances peuvent être nécessaires. Souvent, le résultat est suffisant après un seul traitement pour qu'aucune répétition ne soit nécessaire ou souhaitée.

Vous ne devez pas exposer la zone traitée à la lumière directe du soleil pendant 4 à 6 semaines, avant et après la thérapie au laser. N'utilisez pas non plus de traitement « autobronzant » pendant au moins 2 semaines, avant et après le traitement.

Après le traitement, les vaisseaux sanguins et les rougeurs existants auront en grande partie ou entièrement disparu. 

Cependant, de nouvelles veines peuvent apparaître et nous ne pouvons malheureusement pas (encore) prévenir cela. Si votre corps présente un problème vasculaire sous-jacent, vous devrez peut-être suivre d'autres traitements.

Malheureusement non, mais vous pouvez respecter certaines règles :

  • éviter l'alcool autant que possible
  • éviter les herbes épices autant que possible
  • éviter les changements de température brusques ou la chaleur (bain, sauna,…)
  • se protéger suffisamment contre le soleil (chapeau, crème solaire, ...)
  • se nettoyer le visage avec un nettoyant doux et de l'eau tiède
  • ne pas frotter mais tamponner la peau - préférer des mouchoirs en coton
  • hydrater la peau avec des crèmes liquides : éviter les crèmes grasses et comédogènes
  • éviter les produits qui irritent trop la peau, comme les produits à base d'alcool
  • éviter les gommages et les émulsions à base d'acides de fruit. Ils ne feront qu'irriter davantage votre peau et augmenter l'intensité des rougeurs.

La plupart des patients observent une amélioration significative dans les deux à six semaines suivant le traitement. Cependant, il est également possible que votre résultat final ne soit visible qu'après plusieurs mois et plusieurs traitements au laser.

Vous ne devez pas exposer la zone traitée à la lumière directe du soleil pendant 4 à 6 semaines, avant et après la thérapie au laser.

N'utilisez pas « d'autobronzage » pendant au moins 2 semaines avant et après le traitement et évitez également d'utiliser des gommages ou des crèmes exfoliantes.

Le jour du traitement, assurez-vous de ne pas appliquer de crème de jour ou de crème masquante sur la zone à traiter. Ces crèmes bloquent les rayons de laser, rendant le traitement moins efficace ou non efficace.

Malheureusement, seules (certaines) taches plus foncées peuvent être traitées. Il n'est pas possible d'améliorer l'hypopigmentation ou les taches « blanches ».

Oui, bien sûr ! C'est même une excellente indication pour commencer un traitement. Souvent, les mains « trahissent » notre âge réel. En éliminant les taches au laser, elles paraissent à nouveau plus jeunes et la peau paraît uniforme.

Après le traitement, les taches existantes auront en grande partie ou entièrement disparu.

Cependant, de nouvelles taches peuvent apparaître après une exposition au soleil et aux rayons UV. Par conséquent, il faut toujours protéger suffisamment la peau.

En répétant occasionnellement ce traitement, vous aidez la peau à rester exempte de taches.

Bien sûr ! La plupart des taches sur les jambes sont causées par une accumulation de fer (appelée hémosidérine) résultant de vaisseaux sanguins en mauvais état. Ces taches de pigmentation peuvent souvent être traitées avec succès au laser.

Malheureusement non, mais vous pouvez observer une règle importante : protégez-vous suffisamment du soleil et des rayons UV. Utilisez toujours un chapeau, de la crème solaire avec un facteur suffisamment élevé, des lunettes solaires et évitez (autant que possible) l'utilisation d'un banc solaire.

Le résultat se manifeste déjà après quelques jours. Certaines taches s'écailleront sur une période de 3 à 7 jours, tandis que d'autres taches s'estomperont avec le temps dans la peau.

Il s'agit en fait d'un synonyme de taches de vieillesse ou de taches de soleil. Elles sont presque toutes identiques et elles peuvent être parfaitement traitées au laser. N'hésitez pas à nous rendre visite pour plus d'informations concernant leur traitement.

Les taches de naissance peuvent être présentes dès la naissance, mais la plupart se développeront entre 3 et 20 ans. Généralement, il s'agit de taches inoffensives, mais si elles apparaissent soudainement et sont de forme irrégulière, il vaut mieux les faire contrôler par votre médecin traitant.

Une simple tache de naissance n'a pas besoin d'être traitée. Cependant, si elle est dérangeante d'un point de vue esthétique, vous pouvez toujours la faire enlever. Cela peut se faire sous anesthésie locale ou sédation. Comme vous serez assisté par des chirurgiens esthétiques dans notre clinique, ils feront en sorte que la cicatrice soit aussi petite et invisible que possible.

Oui. Parce que chaque tache de beauté présente un risque potentiel, bien que très faible, de contenir des cellules malignes. C'est pourquoi nous envoyons chaque tache de beauté à un laboratoire indépendant pour des examens approfondis. Nous ne prenons aucun risque avec votre santé. Vous recevrez une facture séparée du laboratoire pour cet examen. Celle-ci sera en grande partie payée par votre assureur maladie.

Les taches de naissance sont généralement inoffensives. Cependant, il faut toujours faire très attention si l'un des symptômes suivants se présente :

  • s'agrandir
  • changement de couleur ou de composition des couleurs
  • changement de forme
  • démangeaisons, piqûres ou douleurs
  • présence de croûtes
  • saignements

Le mélanome est un synonyme pour une tumeur maligne de la peau. Il est généralement plus gros qu'un grain de beauté ordinaire, sa forme est irrégulière et asymétrique, et sa pigmentation (coloration) est souvent irrégulière.  En plus du marron et du noir, les couleurs du mélanome peuvent être rouge, violet, bleu, gris, blanc ou une combinaison de différentes couleurs. Si vous êtes inquiet ou incertain, assurez-vous de consulter un spécialiste.

Un naevus est juste un synonyme pour une tache de naissance.

Une tache de naissance est une accumulation bénigne de cellules productrices de pigments dans la peau, appelées mélanocytes. Il s'agit d'un phénomène naturel qui se produit chez tout le monde. En général, le corps compte 25 taches de naissance.

Les taches de rousseur (ou éphélides) sont des décolorations de couleur jaune clair à marron clair qui apparaissent sur les parties de notre corps qui sont exposées au soleil.  Elles surviennent généralement chez les blonds et les roux. Les taches de rousseur deviennent plus foncées en été et plus claires en hiver. Pour les taches de rousseur, aucune thérapie n'est nécessaire, mais protégez-vous du soleil. Les taches de rousseur ne sont généralement pas considérées comme un problème, mais elles font partie des caractéristiques des blonds et des roux et elles sont considérées comme l'un des 7 critères de beauté d'une femme.

Les fillers sont largement utilisées pour adoucir le sillon nasogénien, les rides de la marionnette, les rides du fumeur, pour rendre les lèvres plus pulpeuses ou pour relever subtilement les pommettes.

Les fillers sont des produits naturels qui peuvent être utilisés pour combler les rides (profondes) (voilà un nom qui en dit long). Cela permet de remplir les dépressions de la peau et d'adoucir les rides de manière naturelle. On peut aussi donner du volume supplémentaire à certaines parties du visage où c'est souhaité, comme les lèvres ou les pommettes. Il s'agit d'un effet non permanent, qui doit donc être renouvelé après plusieurs mois.

Oui. Comme pour presque toutes les procédures esthétiques, il s'agit également d'un traitement très individuel. Le chirurgien esthétique examinera avec vous quels sont vos souhaits et vos désirs. Sur la base de ces critères, nous pouvons ensuite déterminer ce qui est nécessaire et fournir des conseils d'experts. Par exemple, vous pouvez opter pour un lifting complet (majeur) ou un (mini) lifting MACS. Vous souhaitez peut-être faire corriger les paupières ou effectuer un lifting du cou au cours de la même opération. Dans tous les cas, votre spécialiste essaiera toujours d'obtenir un résultat naturel et harmonieux afin que vous ayez à nouveau l'air frais et rayonnant. Vous paraîtrez plus jeune, plus détendu et plus reposé !

Lorsque la peau perd son élasticité, elle va s'affaisser, se relâcher et des rides se dessinent.

Ceci est particulièrement visible au niveau du front et du sillon nasogénien ou autour de la bouche et de la mâchoire. Les joues peuvent s'affaisser (joues de hamster) et cela perturbe la forme ovale et juvénile du visage.

Les paupières tombent et nous donneront l'air d'être fatigués. Nos pommettes radieuses, dont nous étions si fiers, semblent fondre, nous donnant un air (plus) âgé. Si ces changements interfèrent avec l'image que vous avez de vous-même, votre humeur ou même vos interactions sociales, vous pouvez y remédier grâce à un lifting. Nos chirurgiens esthétiques sont toujours prêts à vous donner des conseils !

Si les rides ne sont pas encore trop profondes, vous pouvez ralentir le processus de vieillissement cutané avec des injectables (produits d'injection).

Un lifting MACS est parfois aussi appelé mini-lifting. C'est parce que la cicatrice est limitée au pli devant l'oreille. Et de ce fait, elle est presque invisible quand elle est complètement guérie.

Avec un lifting majeur et classique, la cicatrice peut s'étendre jusque derrière l'oreille pour obtenir un effet maximal.

Le lifting MACS signifie : Lifting avec suspension crânienne à accès minimal. Cette intervention est souvent associée à une correction des paupières pour accentuer le résultat juvénile.

Il s'agit d'un traitement avec des fils résorbables. Une fois que les fils se sont résorbés, la peau peut à nouveau s'affaisser. C'est pourquoi un traitement de suivi est souvent nécessaire après 1 à 2 ans. Si vous recherchez une solution plus permanente, vous pouvez en lire plus à ce sujet dans le chapitre « Lifting ».

Lorsque la peau perd son élasticité, elle va s'affaisser, se relâcher et des rides se dessinent.

 

Ceci est particulièrement visible au niveau du front et du sillon nasogénien ou autour de la bouche et de la mâchoire. Les joues peuvent s'affaisser (joues de hamster) et cela perturbe la forme ovale et juvénile du visage. Les paupières tombent et nous donneront l'air d'être fatigués. Nos pommettes radieuses, dont nous étions si fiers, semblent fondre, nous donnant un air (plus) âgé.

Si ces changements interfèrent avec l'image que vous avez de vous-même, votre humeur ou même vos interactions sociales, vous pouvez y remédier grâce à un lifting par fils tenseurs.

C'est un traitement idéal pour :

  • Les patients jeunes qui présentent les premiers signes de vieillissement du visage suite à un relâchement de la peau.
  • Les patients qui ont déjà subi un lifting et qui souhaitent se rafraîchir le visage sans avoir à repasser sous le bistouri
  • Les patients qui ne souhaitent pas subir une intervention chirurgicale lourde, mais qui préfèrent un traitement sous anesthésie locale

Nos chirurgiens esthétiques sont toujours prêts à vous donner des conseils !

Si les rides ne sont pas encore trop profondes, vous pouvez ralentir le processus de vieillissement cutané avec des injectables (produits d'injection).

Au moyen de petits fils résorbables, le spécialiste va à nouveau tendre votre peau. Les fils sont conçus avec de petits crochets qui retendent les tissus. Nous utilisons des fils avec un rayon d'action de 360 °. Ceci afin d'obtenir un effet maximal.

Un lifting par fils tenseurs est parfois appelé lifting de la pause déjeuner. En effet, il s'agit d'un traitement qui peut être effectué sous anesthésie locale. Le chirurgien n'utilise pas son bistouri et vous n'avez pas besoin de vous faire endormir. Il y a seulement des petits points de piqûre pour faire passer le fil. Et de ce fait, la cicatrice est presque invisible quand elle est complètement guérie. Aucun accompagnateur n'est nécessaire et vous pouvez immédiatement rentrer chez vous après le traitement.

Comme pour presque toutes les procédures esthétiques, il s'agit également d'un traitement très individuel. Le chirurgien esthétique examinera avec vous quels sont vos souhaits et vos désirs. Sur la base de ces critères, nous pouvons ensuite déterminer ce qui est nécessaire et fournir des conseils d'experts.

Dans tous les cas, votre spécialiste essaiera toujours d'obtenir un résultat naturel et harmonieux afin que vous ayez à nouveau l'air frais et rayonnant. Vous paraîtrez plus jeune, plus détendu et plus reposé !

Vous pouvez normalement reprendre le travail après deux à trois semaines.

Malheureusement, ce traitement est rarement remboursé. Si vous remplissez des conditions spécifiques, une partie de la réduction mammaire peut être récupérée. Demandez à votre chirurgien traitant si vous pouvez prétendre à ce remboursement des soins.

Au moins 6 mois après la grossesse et au moins 6 mois après la fin de l'allaitement. Si vous le faites plus tôt, il y a un grand risque de complications. De plus, le résultat risque de trop changer et de ne pas correspondre à l'image que vous aviez en tête. Si vous souhaitez encore avoir des enfants, il vaut mieux vous faire opérer après la naissance du dernier enfant.

Un Mommy make-over consiste en une combinaison des opérations suivantes. Les opérations nécessaires sont bien sûr différentes pour chacun. Votre médecin traitant discutera des options avec vous :

  • Augmentation mammaire
  • Réduction mammaire
  • Lifting des seins
  • (Mini) abdominoplastie
  • Correction des muscles abdominaux
  • Liposuccion

Un relooking peut se faire en une seule opération, mais parfois il faut compter 2 voire 3 opérations. Cela dépend de votre condition physique, de votre état de santé général et de vos préférences. Il faut que ce soit à tout moment médicalement et techniquement réalisable, et votre sécurité passe avant tout !

Ce traitement est connu depuis plusieurs années en médecine générale et il est actuellement également utilisé pour la perte de cheveux. Cette technique a été bien étudiée et elle présente peu d'inconvénients. Elle est relativement bon marché et elle donne des résultats durables.  Les cheveux plus fins, les cheveux fragiles ou la calvitie naissante sont admissibles à ce traitement.

PRP est l'abréviation anglaise de « Platelet Rich Plasma », qui signifie en traduction libre « Plasma Riche en Plaquettes ». C'est complètement naturel et donc très sûr.

Le pronostic d'un traitement PRP est très bon pour la plupart des hommes et des femmes : des résultats sont positifs dans 70 à 90 % des traitements effectués.  Les effets obtenus dépendent, entre autres, de votre aptitude à un traitement et de la mesure dans laquelle vous suivez les conseils qui peuvent influencer le résultat. Bien sûr, chaque situation est différente et cela s'applique également aux résultats d'un traitement PRP.

Après 6 semaines, vous pouvez à nouveau avoir des rapports sexuels.

Dans les premières semaines qui suivent l'opération, la zone est souvent gonflée et tendue.  C'est normal. Le gonflement s'atténuera lentement au cours des 6 premières semaines. Après 6 à 12 mois, le résultat final se voit et se sent bien.

  • Cela pourrait simplement être congénital
  • L'accouchement peut changer définitivement le vagin
  • Perte de poids
  • Constipation
  • Après la ménopause, la paroi vaginale peut s'affaiblir et s'assécher.
  • Irritation prolongée
  • Inflammation dans la zone autour du vagin

Si vous avez des doutes sur votre vagin et que vous ressentez une gêne lors de rapports intimes. Ou si vous rencontrez des problèmes d'hygiène tels que des odeurs désagréables ou une sécrétion trop importante, vous pouvez toujours consulter l'un de nos spécialistes pour savoir quel traitement est possible.

Les options seront abordées avec le spécialiste.

Dans de nombreux cas, avant de procéder à l'injection de Botox, le médecin procédera ou fera procéder à un examen.  Cet examen est destiné à déterminer la cause du vaginisme.

Les expériences ont montré que toutes les femmes atteintes de vaginisme ne sont pas éligibles au traitement au Botox. Par exemple, une injection de Botox est pratiquement inutile si le vagin est extrêmement étroit ou s'il y a une maladie musculaire.

En outre, le taux de réussite (70 % de réussite) est légèrement inférieur chez les femmes pour lesquelles les rapports sexuels n'ont jamais été possibles (= vaginisme primaire). Les meilleurs résultats (> 95 % de réussite) sont obtenus chez les femmes qui pouvaient auparavant avoir des rapports sexuels sans problème (= vaginisme secondaire).

Le traitement n'est utile que si des contacts sexuels ont lieu par la suite.  S'il n'y a pas de contact sexuel après le traitement au Botox, les problèmes reviendront après 3 à 6 mois.

Intervention

Selon la sévérité de l'acné, 5 à 8 traitements sont nécessaires, toutes les 2 à 3 semaines. Ensuite, un traitement d'entretien tous les 3-4 mois est suffisant. De cette façon, le résultat reste optimal.

Le laser tue les bactéries qui causent l'inflammation de la peau. De plus, le laser chauffe le sébum des glandes sébacées, le rendant plus liquide, suite à quoi les pores sont moins obstrués. Comme effet supplémentaire du laser, la peau réagit immédiatement à la chaleur par la formation de nouveaux tissus conjonctifs (collagène). Les cicatrices d'acné deviendront ainsi moins visibles.

Non, seule une opération avec des implants garantira un résultat sûr et durable. L'utilisation d'hormones et de vitamines n'a qu'une influence limitée sur le volume des seins. Une mauvaise utilisation des hormones peut même nuire à votre santé !

C'est plutôt exceptionnel. En raison de la pression de la prothèse sur le nerf sensoriel, il peut y avoir une modification de la sensation du mamelon.  Celui-ci peut devenir plus ou moins sensible. Généralement, ce n'est que temporaire et après quelques semaines, la sensation se normalisera progressivement.

Probablement bien. Une augmentation mammaire ne vous empêche généralement pas d'allaiter, à condition que la glande mammaire et les canaux lactifères ne soient pas endommagés pendant l'opération.  Heureusement, cela n'arrive que très rarement.

Le chirurgien discutera avec vous de l'incision la plus appropriée. L'accès au pli mammaire est le plus souvent utilisé et constitue une technique sûre pour insérer les prothèses de manière symétrique sans endommager la glande mammaire. Cela vous permettra également d'allaiter facilement à l'avenir si vous le souhaitez. La cicatrice guérit généralement sans aucun problème et elle est presque invisible. Après 1 an, il ne restera qu'une fine ligne de couleur peau.

Les poils poussent avec leur racine à partir du follicule pileux. Celui-ci agit comme un milieu nutritif et ce n'est qu'en le détruisant que nous pouvons empêcher définitivement la croissance des cheveux. Les poils eux-mêmes conduisent la lumière laser jusqu'aux follicules pileux, qui sont ensuite définitivement détruits par la chaleur de la lumière laser.

C'est parce que les poils passent par différentes phases. En détruisant les follicules pileux, la croissance des cheveux cesse définitivement. Seuls les poils qui se trouvent dans leur phase active peuvent être détruits par le laser car ils sont uniquement connectés aux follicules pileux au cours de cette phase.

Le traitement avec un injectable est souvent déjà effectué pendant la consultation. Le médecin discute des rides ou des traits qui vous dérangent et écoute vos souhaits. 

Ensuite, le spécialiste procédera à une analyse approfondie de votre peau pour déterminer les zones qui peuvent être optimisées et les produits qui vous conviennent le mieux.  Nous nous efforçons toujours d'obtenir un résultat aussi naturel que possible et d'accentuer votre apparence personnelle.

Oui. Comme il s'agit d'une intervention importante, elle ne peut pas être réalisée en sécurité sous anesthésie locale. L'anesthésiste va donc vous endormir. Vous n'avez pas besoin de vous inquiéter. Vous serez surveillé de près pendant toute l'intervention. Nos anesthésistes sont très expérimentés et vous êtes donc entre de bonnes mains.

Si possible, vous pouvez également opter pour une sédation. Il vaut mieux discuter de cette possibilité avec votre médecin traitant.

Non, cela arrive uniquement lors d'un relâchement des muscles abdominaux. C'est souvent le cas après des grossesses multiples. L'abdomen peut alors prendre un aspect bombé et gêner. Le resserrement des muscles abdominaux profonds permettra de remédier à ce problème.

Parfois oui, parfois non. Si vous n'avez qu'un petit relâchement cutané ou un excès de graisse minime sous le nombril, il n'est pas nécessaire de le détacher. Toutefois, si vous avez un excès de peau important ou un grand tablier graisseux qui recouvre tout l'abdomen, le nombril sera déplacé. La cicatrice sera dissimulée aussi discrètement que possible dans le nombril lui-même.

Nos chirurgiens esthétiques sont experts pour rendre les cicatrices aussi petites et invisibles que possible. C'est leur métier ! Ils utilisent des techniques spéciales pour camoufler et cacher au mieux l'incision. Si la cicatrisation (12 à 18 mois) se déroule sans problème, vous pouvez compter sur une cicatrice quasiment invisible par la suite. Dans le cas improbable où la cicatrice serait trop visible, vous pouvez faire effectuer une deuxième correction. Il peut s'agir de crèmes ou de sparadraps spéciaux pour les cicatrices, d'une thérapie au laser ou d'une nouvelle intervention mineure.

Souvent on a recours à des sutures sous-cutanées. Le chirurgien esthétique fera toujours en sorte que la cicatrice est aussi discrète que possible. Demandez au spécialiste de vous informer sur votre cas spécifique.

Souvent on a recours à des sutures sous-cutanées. Le chirurgien esthétique fera toujours en sorte que la cicatrice est aussi discrète que possible. Demandez au spécialiste de vous informer sur votre cas spécifique.

L'intervention prend environ une heure et elle se fait toujours en traitement de jour. Vous pouvez quitter la clinique quelques heures après l'intervention.

Chez la grande majorité des femmes, l'intervention peut être réalisée sous anesthésie locale. L'avantage est que vous ne devez pas être endormi et que vous pouvez donc rentrer chez vous plus tôt.

Toutefois, si cela vous inquiète, vous pouvez toujours choisir de subir l'intervention sous sédation. Vous ne ressentirez alors rien et vous pourrez suivre votre traitement sans stress. Cela aura également lieu dans une clinique de jour.

Lors d'une réduction des lèvres, l'excès de peau est retiré des lèvres pour créer une forme plus harmonieuse. Il existe deux techniques couramment utilisées :

  1. Lors de l'excision triangulaire, le chirurgien découpe un triangle de tissu labial excédentaire. Cette technique est souvent utilisée en cas d'excès de tissu faible ou local.

 

  1. Lors de l'excision longitudinale, également connue sous le nom de technique guillotine ou de contournage, le chirurgien prélève du tissu sur toute la longueur des lèvres. Cette technique n'est utilisée que s'il y a vraiment beaucoup de tissu labial excessif ou en cas de hyperpigmentation (décoloration foncée) des bords.

 Le choix de la technique dépend des souhaits et de l'anatomie spécifique du patient.

Oui. Comme il s'agit d'une intervention importante, elle ne peut pas être réalisée en sécurité sous anesthésie locale. L'anesthésiste va donc vous endormir. Vous n'avez pas besoin de vous inquiéter. Vous serez surveillé de près pendant toute l'intervention. Nos anesthésistes sont très expérimentés et vous êtes donc entre de bonnes mains.

Si possible, vous pouvez également opter pour une sédation. Il vaut mieux discuter de cette possibilité avec votre médecin traitant.

Non. Si vous décidez d'uniquement renforcer les muscles, sans recourir à une correction de la peau, il n'est pas nécessaire de détacher le nombril.

Si vous envisagez une correction de la peau, à la suite d'un relâchement cutané important ou d'un grand tablier graisseux, le nombril sera déplacé. La cicatrice sera dissimulée aussi discrètement que possible dans le nombril lui-même.

Pour une correction des muscles abdominaux, une incision sera faite au bas de l'abdomen. Elle sera placée de telle sorte qu'elle disparaisse joliment dans le maillot. Une fois la cicatrice guérie (au bout de 12 à 18 mois), l'opération ne sera presque plus visible.

Pour les soins ultérieurs de la cicatrice, veuillez consulter votre chirurgien esthétique pour plus de conseils.

Cela dépend de la situation individuelle : 1 à 2 heures. Vous pouvez quitter la clinique le jour même. L'opération se fait toujours en hospitalisation de jour.

Non, l'intervention est généralement effectuée sous anesthésie locale. Celle-ci est très bien tolérée. Toutefois, si vous êtes réticent, vous pouvez opter pour une sédation ou une anesthésie générale.

Cependant, les jeunes enfants (jusqu'à 15 ans) vont toujours être endormis car c'est moins stressant à cet âge.

La douleur est bien sûr individuelle, mais grâce à l'utilisation d'anesthésiques locaux et d'analgésiques adéquats, elle est très bien tolérée.

Cependant, si vous avez trop peur de l'intervention, elle peut également être réalisée sous sédation ou anesthésie générale.

L'incision est effectuée derrière l'oreille. Ici, elle est bien cachée et presque invisible après cicatrisation.

Lors d'une correction des paupières, une partie de la peau et souvent une bande musculaire est enlevée. Si nécessaire, un peu de graisse est également retirée au coin de l'œil. De plus, il existe des interventions qui peuvent être ajoutées à une correction des paupières. Il est par exemple possible de retirer un morceau du muscle fronceur par la même cicatrice, de manière à créer une ride du front moins profonde. 

Le médecin utilise un appareil de diathermie qui effectue des incisions avec une lame électrique. L'avantage de cette méthode est que les petits vaisseaux sont immédiatement cautérisés. Le même avantage est obtenu lors de l'utilisation d'un laser.

Dans le pli de la paupière supérieure afin que vous ne puissiez pas la voir quand les yeux sont ouverts. Lors d'une correction de la paupière inférieure, la procédure peut parfois être effectuée par l'arrière de la paupière. Dans ce cas il n'y a pas de cicatrices visibles. Si l'intervention est effectuée de face, la cicatrice est située juste sous les cils. Ici la cicatrice n'est presque plus visible après quelques semaines.

Parfois, la cicatrice doit être prolongée un peu plus (dans les pattes d'oie). Dans ce cas, la cicatrice reste visible un peu plus longtemps, mais c'est facile à camoufler avec du maquillage.

Les plaies sont suturées normalement avec un fil très fin. Celui-ci peut être retiré sans douleur après 5 à 7 jours. Le collage est possible, mais cela pose plus de risques.

Si le mamelon est fortement tiré vers l'intérieur, c'est souvent parce que les canaux lactifères sont trop courts et tirent donc le mamelon vers l'intérieur. En libérant les canaux lactifères du mamelon, celui-ci peut ressortir.

Avec ce traitement, il existe un risque que vous ne puissiez plus allaiter. Il est donc également conseillé de ne faire effectuer ce traitement que si vous ne souhaitez plus avoir d'enfants.

Cela dépend bien sûr de ce qui doit être fait, mais en moyenne il faut compter deux à trois heures. L'opération peut se dérouler sous anesthésie locale ou générale. Cela dépend de l'ampleur de l'opération. Consultez votre chirurgien esthétique pour discuter des possibilités.

L'approche d'une correction du nez est très individuelle. Après tout, chacun a des souhaits différents. C'est pourquoi vous pouvez discuter de vos préférences avec nos spécialistes. Ils vous expliqueront les options et établiront un plan d'opération. Chaque opération est évaluée individuellement afin de fournir des conseils clairs.

Avec une opération du nez, il est possible d'effectuer une des corrections suivantes, ou une combinaison de celles-ci :

  • raccourcir le nez
  • affiner la pointe du nez
  • réduire la taille des narines
  • redresser le nez
  • enlever une bosse sur le nez
  • réduire les problèmes respiratoires

L'approche d'une correction du nez est très individuelle. C'est pourquoi vous pouvez discuter de vos souhaits avec nos spécialistes. Ils vous expliqueront les différentes options et vous fourniront des conseils clairs.

Une correction esthétique du nez peut être réalisée de 2 manières différentes. La correction du nez peut être réalisée par une incision à l'intérieur du nez (= rhinoplastie fermée) ou par une incision au bas du nez (= rhinoplastie ouverte).

Avec la rhinoplastie fermée, aucune incision externe n'est effectuée. La récupération est plus courte et la procédure moins traumatisante. Cependant, avec ce type de chirurgie nasale, les options pour changer la pointe du nez sont limitées. La cicatrice n'est pas visible. Avec la rhinoplastie ouverte, une incision est pratiquée au bord inférieur de la cloison nasale. Cela offre une meilleure vue des structures cartilagineuses du nez, permettant une correction beaucoup plus précise de la pointe.

Avec cette "rhinoplastie ouverte", le nez sera un peu plus longtemps gonflé, car le drainage lymphatique est davantage perturbé. La cicatrice n'est que peu visible et elle aura presque disparu après quelques semaines.

Le traitement au laser en soi prend moins de 30 minutes par séance.

Le traitement cause parfois une légère sensation de picotement ou de brûlure. Cependant, elle est très bien tolérée par presque tous les patients.

Il n'y a rarement, voire jamais, de sensation de douleur après le traitement. Il n'est donc pas nécessaire de prendre des analgésiques.

Les taches de pigmentation superficielles nécessiteront généralement 1 à 2 traitements pour complètement disparaître. Les taches de pigmentation plus profondes ne disparaissent qu'après plusieurs traitements.

Malheureusement, il n'est pas possible de garantir à 100 % la disparition complète des taches de pigmentation chez chaque patient. Certaines taches brunes réagissent lentement, pas du tout ou seulement partiellement, même après plusieurs traitements. Il est donc important d'éviter les facteurs qui favorisent le retour de la pigmentation (comme le soleil et les rayons UV), même lorsque les taches ont initialement disparu.

Le traitement au laser lui-même prend entre 15 et 30 minutes par séance, en fonction du nombre et de la taille des taches.

Le traitement cause parfois une légère sensation de picotement ou de brûlure. La sensation est celle d'un petit élastique qui claque contre votre peau ou d'une petite piqûre d'épingle. Cependant, elle est très bien tolérée par presque tous les patients.

Il n'y a rarement de sensation de douleur après le traitement. Lorsqu'une zone plus étendue est traitée, la douleur ultérieure est similaire à un léger coup de soleil qui dure quelques heures.

Nos chirurgiens esthétiques sont experts pour rendre les cicatrices aussi petites et invisibles que possible. C'est leur métier ! Ils utilisent des techniques spéciales pour camoufler et cacher au mieux l'incision. Si la cicatrisation (12 à 18 mois) se déroule sans problème, vous pouvez compter sur une cicatrice quasiment invisible par la suite. Dans le cas improbable où la cicatrice serait trop visible, vous pouvez faire effectuer une correction. Il peut s'agir de crèmes ou de sparadraps spéciaux pour les cicatrices, d'une thérapie au laser ou d'une nouvelle intervention mineure.

Souvent on a recours à des sutures sous-cutanées. Le chirurgien esthétique fera toujours en sorte que la cicatrice est aussi discrète que possible. Demandez au spécialiste de vous informer sur votre cas spécifique.

Non, aucun tube de drainage n'est placé. Dans de rares cas, un Redon doit être placé pour recueillir l'excès de liquides. En principe, celui-ci peut déjà être retiré le lendemain.

Il existe de nombreuses belles vidéos instructives sur l'internet. Le clip ci-dessous d'un collègue australien donne un bon résumé de la technique utilisée.

C'est plutôt exceptionnel. En raison de l'incision et du déplacement du mamelon, mais aussi de la pression de la prothèse sur le nerf sensoriel, il peut y avoir une modification de la sensation du mamelon.  Celui-ci peut devenir plus ou moins sensible. Généralement, ce n'est que temporaire et après quelques semaines, la sensation se normalisera progressivement.

Probablement bien. Un lifting des seins (avec ou sans augmentation) ne vous empêche généralement pas d'allaiter, à condition que la glande mammaire et les canaux lactifères ne soient pas endommagés pendant l'opération.  Heureusement, cela n'arrive que très rarement.

Le lifting des seins peut être effectué de différentes manières, en fonction de la quantité de peau excédentaire que vous avez et de l'intensité du lifting du sein. Le chirurgien discutera avec vous de l'incision la plus appropriée.

  • Avec un lifting minimal, il y aura une petite cicatrice au niveau du mamelon. Celle-ci est partielle (« demi-lune ») ou complète (« donut »).
  • Avec une mastopexie moyenne, il faut également tenir compte d'une cicatrice verticale vers le bas. C'est ce qu'on appelle une cicatrice en sucette car elle ressemble beaucoup à une sucette.
  • Pour un lifting étendu des seins, vous aurez également une incision dans le repli (« ancre » ou « T inversé »). Heureusement, celle-ci tombe juste sous le sein et elle n'est donc pas très visible.

La cicatrice est rouge et visible au début, mais elle guérit généralement sans aucun problème et est presque invisible. Après 1 an, il ne restera qu'une fine ligne de couleur peau.

Cela dépend fortement de votre situation personnelle. Si la peau est très relâchée, il faut logiquement compter plus de fils que pour une peau plus jeune.

En fonction de la quantité de fils, cela prend entre 20 et 30 minutes. C'est pourquoi on parle parfois aussi du lifting de la pause déjeuner. Parce qu'il est si court tout en procurant un effet maximal !

Oui. Il existe de nombreux types de fils de différentes qualités. C'est pourquoi il est important de toujours bien vous informer. Dans notre clinique, nous travaillons uniquement avec des produits qui répondent aux exigences de sécurité les plus strictes. Nous utilisons des fils avec une structure en hélice. Cela signifie que les fils ont une action à 360° et peuvent donc retendre la peau au maximum.

Pas du tout !

Le spécialiste endormira d'abord la zone à traiter avec une anesthésie locale. Par conséquent, vous ne ressentirez rien ou presque rien de l'intervention. Vous restez éveillé tout le temps et vous pouvez immédiatement rentrer chez vous après le lifting par fils tenseurs. À la maison, vous pouvez prendre un analgésique léger pour éviter toute douleur au réveil.

  • améliorer la circulation sanguine des follicules pileux
  • stimuler la croissance du follicule pileux
  • rendre les follicules pileux sains et forts
  • réduire les inflammations
  • donner des cheveux plus épais et plus forts

Le traitement PRP ne prend généralement pas plus de 60 minutes. Peu de temps après le traitement, vous quitterez la clinique et, en consultation avec le spécialiste traitant, vous pourrez reprendre vos activités quotidiennes.

Ce traitement n'est généralement pas ressenti comme douloureux. Il est nécessaire de prélever du sang et de réinjecter le PRP, mais souvent, les gens ne trouvent cela pas très dérangeant.

Le traitement au laser prend environ 30 minutes. Vous pouvez quitter la clinique immédiatement après.

L'intervention chirurgicale prend environ une heure et demie et elle se fait toujours en traitement de jour. Vous pouvez quitter la clinique quelques heures après l'intervention.

L'opération est effectuée par l'ouverture de votre vagin. En conséquence, vous n'aurez aucune cicatrice visible. Le spécialiste abordera avec vous les techniques chirurgicales possibles. Si le relâchement n'est que modéré, il peut suffire d'injecter la paroi vaginale avec votre propre graisse (lipofilling). Cela permet d'augmenter à nouveau la tension. En cas de relâchement trop important, la peau et les tissus sous-jacents à l'arrière du vagin seront enlevés afin de créer une entrée de vagin plus étroite. Les muscles affaiblis du périnée sont recousus à l'aide de sutures résorbables. De cette façon, tout retrouve sa position d'origine et les muscles sont renforcés.

Le résultat final est un vagin plus serré.

Ce traitement se fait par le biais d'un petit tube inséré dans le vagin. En conséquence, aucune cicatrice n'est visible. Cette intervention est pratiquement indolore grâce à une anesthésie locale. Cela signifie que vous n'avez pas besoin d'anesthésie complète. Le traitement a également un temps de récupération très court et il est très efficace. Vous remarquerez la différence dès le premier traitement.

Avec un traitement au laser, l'intervention peut être effectuée sous anesthésie locale. L'avantage est que vous ne devez pas être endormi et que vous pouvez donc immédiatement rentrer chez vous.

L'opération elle-même se déroule à l'aide d'un sédatif. Ainsi, vous ne ressentirez rien et vous pourrez suivre votre traitement sans stress. Cela aura également lieu dans une clinique de jour.

Il existe deux techniques couramment utilisées :

  1. Laser
  2. Opération

 Le choix de la technique dépend des souhaits et de l'anatomie spécifique du patient.

Sous anesthésie locale, cela prend environ 45 minutes. Vous pouvez quitter la clinique immédiatement après. Sous sédation, cela prend environ 1,5 heure et l'opération se déroule toujours en clinique du jour. Vous pouvez quitter la clinique quelques heures après l'intervention.

Le Beautox (Botulinum Toxin A) est un agent qui peut temporairement détendre/paralyser les muscles de manière très ciblée. Il est injecté directement dans les muscles concernés. L'administration de Beautox cause une faiblesse musculaire temporaire, détendant le périnée et rendant les contacts sexuels à nouveau possibles.

L'intervention peut être effectuée sous anesthésie locale. L'avantage est que vous ne devez pas être endormi et que vous pouvez donc immédiatement rentrer chez vous.

Cela peut également être fait avec un sédatif. Ainsi, vous ne ressentirez rien et vous pourrez suivre votre traitement sans stress. Cela aura également lieu dans une clinique de jour.

Soins post-traitement

Non ! Si vous est satisfaite de la forme et du volume des seins, vous n'avez pas forcément besoin de remplacer les prothèses. Cependant, il est conseillé de faire des échographies de contrôle régulières. Si aucun problème n'est détecté, les prothèses en silicone peuvent être gardées pendant de nombreuses années.

Tant que les fils sont en place, la cicatrice doit rester sèche et propre. Le pansement doit rester fermé. Ensuite, la cicatrice peut être massée doucement deux fois par jour avec une crème hydratante ou une pommade spéciale pour cicatrices. La cicatrice est alors moins dure et de couleur plus pâle, de sorte qu'après un certain temps, il ne reste qu'une fine ligne discrète.

Lorsque les blessures sont complètement guéries, vous pouvez à nouveau utiliser le banc solaire. Rappelez-vous de toujours bien couvrir les cicatrices. Vous pouvez le faire en utilisant un sparadrap ou une crème solaire avec un facteur suffisamment élevé (SPF 50+).

Les plaies chirurgicales doivent rester sèches et propres. Lorsque les plaies sont mouillées, des infections graves peuvent se développer. Pour éviter cela, les douches et les bains ne sont pas recommandés pendant la période de cicatrisation. Vous pouvez bien sûr vous rafraîchir avec un gant de toilette, à condition d'éviter la zone opérée.

En fonction de votre travail, vous pouvez reprendre le travail après 5 jours à 2 semaines. Gardez à l'esprit de planifier suffisamment de repos.

Quelques semaines après le traitement, nous vous inviterons pour un suivi et nous ferons le point sur le résultat. S'il reste des rides visibles deux semaines après le traitement Beautox, celles-ci peuvent être encore atténuées par un traitement de retouche supplémentaire.

Nous vous recommandons de ne pas faire d'exercice, de vous allonger ou de masser la zone pendant les premières heures après le traitement.

 

La douleur après une abdominoplastie n'est généralement pas si grave. Si vous combinez cette opération avec une correction des muscles abdominaux, vous ressentirez une plus grande douleur car les muscles sont plus sensibles. Vous aurez alors l'impression d'avoir fait trop de sport : une sensation de raideur, de tiraillement ou de brûlure.

La douleur peut être très bien contrôlée avec quelques analgésiques de base qui seront prescrits par votre chirurgien traitant. Si nécessaire, vous pouvez toujours prendre des analgésiques plus puissants à base de morphine. Vous ne ressentirez certainement pas de douleur.

Nous vous conseillons également de vous reposer quelques jours et de laisser votre corps récupérer. Le sport et les exercices abdominaux peuvent être repris au plus tôt après 8 semaines pour éviter les complications.

En fonction de l'endroit où le corps a été corrigé, il faut compter 5 à 14 jours. Le visage guérit le plus rapidement tandis que le dos et les articulations sont les plus lents.

Votre chirurgien vous donnera des instructions spécifiques pour le soin des plaies après le traitement. Vous devrez traiter la cicatrice avec de la pommade (pour cicatrices) et la protéger du soleil. Pour bloquer les rayons UV nocifs, vous pouvez appliquer une crème solaire avec un facteur 50. Faites cela pendant 12 à 18 mois pour un résultat optimal.

Il est possible que dans la première semaine après la correction des lèvres, vous ayez des difficultés à vous asseoir et que vous ressentiez des douleurs en urinant. À la maison, vous pouvez refroidir la zone opérée (avec une compresse froide). Cela réduira l'enflure et la douleur. Habituellement, des analgésiques légers prescrits par le chirurgien suffisent à réduire ces inconforts.

Il est important de maintenir une bonne hygiène ! Par exemple, vous devez désinfecter les plaies quotidiennement et certainement après chaque visite aux toilettes.

Il peut y avoir des pertes de sang après la correction des lèvres. Vous n'avez pas à vous en soucier. Le mieux est de prendre une serviette enroulée, de la mettre entre vos jambes et de rester assis ainsi pendant quelque temps. Le saignement s'arrêtera tout seul. Si cela ne s'arrête pas ou si les lèvres gonflent beaucoup, il vaut mieux contacter votre chirurgien traitant.

Après l'opération, vous recevrez une lettre avec des instructions. Lisez-les attentivement et si vous avez des questions, nous sommes toujours disponibles 24 heures sur 24.

La douleur peut être présente les premiers jours. C'est bien sûr très individuel, mais la grande majorité des patients déclarent n'avoir ressenti une raideur ou une sensation de tension que pendant quelques jours (comme si vous aviez fait trop de sport).

La douleur peut être très bien contrôlée avec quelques analgésiques de base qui seront prescrits par votre chirurgien traitant. Si nécessaire, vous pouvez toujours prendre des analgésiques plus puissants à base de morphine. Vous ne ressentirez certainement pas de douleur.

Nous vous conseillons également de vous reposer quelques jours et de laisser votre corps récupérer. Le sport et les exercices abdominaux peuvent être repris au plus tôt après 8 semaines. Ceci afin d'éviter les complications.

Après l'intervention, un pansement (compressif) est appliqué pendant 5 jours.

Pour les enfants, nous recommandons de porter un bandeau pendant 1 mois après l'opération. Celui-ci protège les oreilles des traumatismes pendant le jeu et le sommeil. Jour et nuit, pendant les 2 premières semaines, et puis uniquement la nuit.

Aucun pansement supplémentaire ne doit être porté par les patients adultes. La prudence reste cependant de mise. Nous vous recommandons donc de ne pratiquer aucune activité sportive pendant 4 à 6 semaines.

Les activités sociales peuvent généralement être reprises après 1 semaine.

Depuis plusieurs années, il existe une pommade pour cicatrices dont l'amélioration de la cicatrice et l'accélération du processus de vieillissement ont été prouvées (pommade au silicone). Celle-ci vous sera remise sur ordonnance. Il est important de ne pas exposer la cicatrice à la lumière ultraviolette (soleil ou banc solaire) tant qu'elle est rouge. Vous pouvez la protéger avec un sparadrap ou ultérieurement avec une crème solaire (facteur 50 SPF).

Pour la plupart des gens, une seule intervention semble suffire, mais en fonction de votre mode de vie (beaucoup de temps au soleil, tabagisme, manque de sommeil, etc.) un surplus de peau (limité) peut éventuellement apparaître. Il y a moyen de facilement corriger cela par la même procédure et la même cicatrice.

Vous pouvez prudemment vous doucher le lendemain de l'opération. Les sparadraps restent en place et doivent être séchés après la douche. Vous n'êtes pas encore autorisé à prendre un bain ou à aller au sauna. Ceci n'est autorisé qu'après 6 semaines.

Rapidement ; les paupières supérieures : après 1 semaine. Les paupières inférieures : 1 à 2 semaines. Vos yeux peuvent être bleus et gonflés, mais vous pouvez toujours voir de sorte que, par exemple, le travail sur ordinateur est possible. Les lunettes de soleil peuvent être une solution temporaire si vous voulez quand même retourner au travail. Évitez les exercices intenses pendant les premières semaines.

Après l'opération, vous recevez une prescription pour un ou plusieurs médicaments :

  • des médicaments pour dégonfler votre muqueuse nasale
  • des médicaments analgésiques
  • un spray nasal pour rincer le nez
  • une pommade nasale
  • parfois aussi des antibiotiques

Je ressens parfois une sensation d'engourdissement dans le nez, la lèvre supérieure et les incisives supérieures. Cette sensation disparaît après quelques semaines à quelques mois.

Avec une rhinoplastie fermée, la cicatrice sera cachée à l'intérieur du nez. Celle-ci ne sera donc pas visible.  Avec la rhinoplastie ouverte, une incision est pratiquée au bord inférieur, à hauteur de la cloison nasale. Cette cicatrice guérit généralement très bien et après quelques semaines, elle est déjà moins visible pour complètement disparaître.

Après l'opération, il peut y avoir un gonflement considérable au niveau du nez et autour de celui-ci, par exemple au niveau des paupières. Il peut aussi prendre une couleur bleu-violet, mais heureusement, celle-ci disparaît au bout de quelques jours. Le gonflement du nez peut cependant rester présent pendant quelques mois. Et c'est seulement alors que vous pourrez contempler le résultat final.

  • Après l'opération, une attelle sera (souvent) posée sur le nez. Elle protégera le nez pendant la période post-opératoire. Vous devriez la laisser en place jusqu'au premier contrôle.

 

  • Après l'opération, des tampons sont (souvent) placés dans le nez. Ceux-ci sont retirés quelques jours après l'opération, en concertation avec le chirurgien esthétique. Vous ne pourrez donc pas immédiatement respirer par le nez. Comme vous devez respirer par la bouche, vous pouvez avoir les lèvres sèches, la bouche sèche et la gorge sèche. Boire régulièrement, humidifier les lèvres et la bouche peut prévenir ces désagréments.

  • Vous ne devez pas vous moucher. Cela évite autant que possible la pression dans le nez. Et c'est ce qui empêchera les saignements ultérieurs.

 

  • De plus, se pencher, soulever et faire des efforts intenses exercent trop de pression sur la tête. Il vaut donc mieux éviter ces actions au cours de la première semaine.

 

  • Nous vous conseillons de ne pas boire de soupes et/ou de boissons chaudes le jour de l'opération. Car cela augmente le risque de saignements. Vous pouvez, bien sûr, les laisser refroidir et les consommer ensuite.

 

  • Nous déconseillons de fumer pour obtenir une guérison optimale. Idéalement 3 semaines avant et après l'opération. Si vous avez des difficultés à arrêter de fumer, vous pouvez toujours demander conseil à votre médecin.

 

  • Selon le type d'opération effectuée, il se peut que vous ne puissiez pas faire de sport pendant quelques semaines. Votre chirurgien en discutera avec vous.

 

  • Parfois, on vous demandera de vous rincer le nez après la chirurgie. Vous recevrez pour cela des instructions imprimées. Suivez-les attentivement pour assurer une guérison rapide.

 

Si vous suivez attentivement les instructions de soins post-traitement, il n'y aura rarement de problème. Dans le cas improbable d'un problème ou si vous avez des questions, n'hésitez pas à nous contacter. Nous sommes disponibles par téléphone 24h/24 et 7j/7.

Après le traitement, la peau peut être enflée. Vous pourrez alors l'apaiser avec des compresses rafraîchissantes et des crèmes adaptées. Il est également important de bien hydrater la peau et de la protéger des rayons directs du soleil pendant plusieurs semaines.

  • Évitez les efforts physiques intenses ou les entraînements/les exercices sportifs excessifs
  • Évitez les changements de température importants tels que le sauna ou les bains (à remous) pendant une semaine
  • Évitez l'alcool autant que possible la première semaine

Conseil : vous pouvez toujours nous contacter pour un traitement intensif du visage, spécialement adapté au traitement au laser. La peau alors est complètement purifiée, soignée et hydratée avec des produits adaptés.

  • Après le traitement, la peau peut être rouge et enflée. Cela disparaît généralement après quelques heures. Vous pouvez apaiser la peau avec des compresses froides ou une crème rafraîchissante adaptée.
  • Si de grandes parties du visage ont été traitées, il est conseillé de surélever la tête du lit la nuit suivante pour dormir afin de réduire le gonflement (par exemple, en utilisant plusieurs oreillers).
  • La zone traitée peut changer de couleur : parfois elle devient plus foncée ou alors justement plus claire. C'est bon signe car cela signifie que le pigment a bien absorbé l'énergie du laser.
  • Des fines croûtes foncées peuvent également se former et celles-ci se détacheront d'elles-mêmes après 3 à 7 jours. Ces croûtes causent parfois de fortes démangeaisons. Il est important de ne pas se gratter ! Appliquez plutôt une crème ou une pommade rafraîchissante.
  • Rarement, on aperçoit de petites cloques contenant un liquide clair sur la peau traitée. Les cloques vont sécher d'elles-mêmes et former une croûte. Mieux vaut ne pas les percer.
  • Évitez la natation, le sauna, les baignades ou les sports (de contact) lorsque des croûtes sont encore présentes. La douche est autorisée, mais penser à tamponner la zone traitée avec une serviette en coton doux, sans la frotter.
  • La peau est fragile après le traitement et doit donc être traitée avec soin. Si vous souhaitez néanmoins hydrater ou camoufler votre peau, renseignez-vous sur nos produits de soins spécifiquement adaptés aux peaux fragilisées après les traitements au laser.
  • Il est également important de protéger la peau contre le soleil et les rayons UV pendant 6 semaines.

Conseil : vous pouvez toujours nous contacter pour un traitement intensif du visage, spécialement conçu pour une utilisation après un traitement au laser. La peau alors est purifiée et soignée de façon professionnelle et hydratée en douceur avec des produits adaptés.

En fonction de l'endroit où la tache a été enlevée, la guérison prend 5 à 14 jours. Le visage guérit le plus rapidement tandis que le dos et les articulations sont les plus lents.

Votre chirurgien vous donnera des instructions spécifiques pour le soin des plaies après le traitement. Vous devrez traiter la cicatrice avec de la pommade (pour cicatrices) et la protéger du soleil. Pour bloquer les rayons UV nocifs, vous pouvez appliquer une crème solaire avec un facteur 50. Faites cela pendant 12 à 18 mois pour un résultat optimal.

La douleur peut être présente les premiers jours. C'est bien sûr très individuel, mais la grande majorité des femmes déclarent n'avoir ressenti une raideur ou une sensation de tension que pendant quelques jours.

La douleur peut être très bien contrôlée avec quelques analgésiques de base qui seront prescrits par votre chirurgien traitant. Si nécessaire, vous pouvez toujours prendre des analgésiques plus puissants à base de morphine. Vous ne ressentirez certainement pas de douleur.

Vous pouvez également refroidir les seins avec de la glace pour arrêter les gonflements et les tensions. Protégez toujours la peau en roulant la glace dans un essuie pour ainsi éviter tout contact direct.

Nous vous conseillons également de vous reposer quelques jours et de laisser votre corps récupérer.

Puisqu'il s'agit d'un processus de guérison "naturel", il faut quelque temps avant de voir une différence. Dans l'ensemble, la plupart des patients voient une légère amélioration après 6 semaines et une amélioration significative après 3 à 6 mois.

Vous pouvez quitter la clinique immédiatement après le traitement. Votre cuir chevelu peut être légèrement gonflé et sensible aux endroits d'injection. La sensibilité et tout gonflement disparaissent dans les 48 à 72 heures suivant le traitement.

Puisqu'il s'agit d'un processus de guérison "naturel", il faut quelque temps avant de voir une différence. Dans l'ensemble, la plupart des patients voient une légère amélioration après 6 semaines et une amélioration significative après 3 à 6 mois.

Il est possible que dans la première semaine après la correction vaginale, vous ayez des difficultés à vous asseoir et que vous ressentiez des douleurs en urinant. Habituellement, des analgésiques légers prescrits par le chirurgien suffisent à réduire ces inconforts.

Il est important de maintenir une bonne hygiène ! Par exemple, vous devez désinfecter le vagin quotidiennement et certainement après chaque visite aux toilettes.

Il peut y avoir une perte de sang ou de sécrétion après la correction. Vous n'avez pas à vous en soucier. Le saignement s'arrêtera tout seul. Si cela ne s'arrête pas ou si cela empire, il vaut mieux contacter votre chirurgien traitant.

Après l'opération, vous recevrez une lettre avec des instructions. Lisez-les attentivement et si vous avez des questions, nous sommes toujours disponibles 24 heures sur 24.

Risques

Comme pour toute opération, une opération d'augmentation mammaire des seins comporte également certains risques. Heureusement, ces complications sont très rares. Les plus importantes sont les suivantes :

  • Asymétrie
  • Infection
  • Hémorragie secondaire
  • Contracture capsulaire
  • Déplacement de prothèse
  • Changement de sensation dans les mamelons ou le sein lui-même
  • Diabète
  • Épilepsie
  • Thrombose ou caillots de sang
  • Eczéma ou psoriasis à l'endroit du traitement
  • Vitiligo
  • Infections de la peau à l'endroit du traitement
  • Une cure d'antibiotiques ou de pénicilline
  • Utilisation de millepertuis (jusqu'à trois mois avant le traitement)
  • Grossesse
  • Stimulateur cardiaque (pacemaker)
  • L'utilisation d'anticoagulants, de dérivés acides de la vitamine A (tels que Roaccutane), de lithium, de stéroïdes, de médicaments provoquant une photosensibilité

Irritation : Il peut y avoir des rougeurs après le traitement. Cette rougeur disparaît généralement après 1 à 2 heures, mais dans certains cas elle peut durer plusieurs jours.

Brûlures, cloques ou perte de pigmentation : Plus la peau est foncée, plus le risque de ces effets secondaires rares augmente.

Par conséquent, la zone à traiter au laser ne doit pas être exposée au soleil ou au banc solaire pendant au moins 2 semaines avant le traitement. L'utilisation d'un banc solaire ou d'un autobronzant est déconseillée pendant toute la durée du traitement. Utilisez toujours une crème solaire à indice élevé (>50).

Comme tous les traitements, un traitement Beautox comporte également certains risques. Heureusement, entre les mains de nos chirurgiens expérimentés, ces complications sont très rares. Les plus importantes sont les suivantes :

  • forte fièvre
  • visage enflé
  • rougeur intense de la zone traitée et des tissus environnants
  • douleur qui ne s'atténue pas avec un soulagement normal de la douleur
  • tout symptôme ou plainte qui vous inquiète.

Comme pour toute opération, une correction de la paroi abdominale comporte également certains risques. Heureusement, entre les mains de nos chirurgiens expérimentés, ces complications sont très rares. Les plus importantes sont les suivantes :

  • Infection
  • Hémorragie secondaire
  • Asymétrie
  • Cicatrice visible
  • Changement de sensation cutanée (ce n'est généralement que temporaire)

Parfois, du liquide (sérome) peut s'accumuler entre la peau et la couche musculaire. Cela peut être considéré comme un gonflement local. Le port d'une ceinture abdominale permet d'éviter cette complication.

En général, c'est une procédure sûre. Malheureusement, des problèmes ou des complications peuvent toujours survenir, même s'ils sont mineurs :

  • gonflement (inégal) de la (des) lèvre(s)
  • ecchymoses ou saignements
  • infection
  • rupture de la suture suite à un gonflement
  • cicatrice qui tire
  • sensation altérée ou engourdissement
  • réaction allergique

Comme pour toute opération, une correction des muscles abdominaux comporte également certains risques. Heureusement, entre les mains de nos chirurgiens expérimentés, ces complications sont très rares. Les plus importantes sont les suivantes :

  • Infection
  • Hémorragie secondaire
  • Asymétrie
  • Cicatrice visible
  • Relâchement de la suture des muscles
  • Changement de sensation cutanée (ce n'est généralement que temporaire)

Parfois, du liquide (sérome) peut s'accumuler entre la peau et la couche musculaire. Le port d'une ceinture abdominale permet d'éviter cette complication.

  • Après l'opération, il peut y avoir une légère "hypersensibilité" au niveau des oreilles. Cela disparaît généralement spontanément après quelques semaines.
  • La symétrie absolue ne peut jamais être garantie. Le chirurgien essaie toujours d'obtenir un résultat symétrique, mais il peut toujours y avoir une différence, parfois minime, entre les deux oreilles. Si l'écart s'avère trop important, une deuxième intervention complémentaire peut être programmée pour corriger cela.
  • Comme pour toute intervention, il existe un très faible risque de complications telles que des saignements postopératoires, une infection, une mauvaise cicatrisation ou une cicatrice excessive (chéloïde).
  • Parfois, la forme de l'oreille change légèrement dans les semaines ou les mois suivant l'intervention.

On observe rarement des infections, des hémorragies secondaires ou des troubles sensoriels de la peau des paupières. Bien que ce soit rare, la glande lacrymale peut réagir à une correction des paupières causant une sécheresse oculaire. Un simple traitement avec des gouttes ophtalmiques suffit généralement. La paupière inférieure (spécifique) peut s'affaisser ou se tourner vers l'extérieur (ectropion). Cela peut nécessiter une correction mineure si elle irrite le globe oculaire. Une petite bosse peut parfois être ressentie sous la peau à l'endroit des points de suture ou de l'injection pendant plusieurs mois. Cela disparaît généralement tout seul.

La plupart des patients ressentent peu ou pas d'effets secondaires. Cependant, une légère rougeur et un gonflement de la peau peuvent survenir. Certains patients ont des ecchymoses et, dans de rares cas, des cloques peuvent apparaître. Pour plus d'informations sur les avantages et les risques de ce traitement, veuillez consulter votre spécialiste.

La plupart des patients ressentent peu ou pas d'effets secondaires. Cependant, une légère rougeur et un gonflement de la peau peuvent survenir.

Chez certains patients, la tache traitée reste plus claire que la peau autour. Cette hypopigmentation disparaît généralement après 3 à 9 mois. Dans de rares cas, cette décoloration peut également être permanente.

Chez les patients à la peau foncée, on observe parfois une décoloration foncée. Ces patients sont sensibles à ce type de réaction et l'ont souvent remarqué auparavant après une plaie, une éraflure ou la cicatrisation de boutons. En général, cette hyperpigmentation disparaît d'elle-même au bout de 3 à 9 mois. Dans de rares cas, cependant, elle est permanente.

Le risque de cicatrices est faible si vous suivez les précautions. Pour plus d'informations sur les avantages et les risques de ce traitement, veuillez consulter votre spécialiste.

Comme pour toute opération, une opération de lifting des seins comporte également certains risques. Heureusement, entre les mains de nos chirurgiens expérimentés, ces complications sont très rares. Les plus importantes sont les suivantes :

  • Asymétrie
  • Infection
  • Hémorragie secondaire
  • Contracture capsulaire
  • Déplacement de prothèse
  • Changement de sensation dans les mamelons ou le sein lui-même

Comme il s'agit d'un traitement sous anesthésie locale et que les fils se résorbent seuls avec le temps, il s'agit d'une procédure très sûre. Néanmoins, des complications mineures peuvent parfois survenir :

  • Asymétrie
  • Rides ou creux
  • Infection
  • Granulome (nodules sous-cutanés durs)
  • Rupture d'un fil

C'est pourquoi il est toujours recommandé de suivre les instructions de votre médecin traitant afin de prévenir ces problèmes au maximum.

Au préalable, chaque patient est longuement interrogé sur sa santé lors de l'entretien préliminaire. Bien que le PRP soit propre à l'organisme et donc très sûr, nous devons mentionner certaines contre-indications qui peuvent rendre ce traitement inadapté à votre cas. Il est préférable d'en discuter avec votre médecin traitant pour obtenir une réponse définitive.

  • infections aiguës et chroniques
  • maladies de la peau ou cancer de la peau
  • maladie sanguine chronique
  • anomalies de coagulation
  • troubles du foie
  • maladies métaboliques ou systémiques graves
  • traitements antérieurs avec des fillers permanents
  • utilisation d'anticoagulants tels que de l'aspirine et des anti-inflammatoires

Au préalable, chaque patient est longuement interrogé sur sa santé lors de l'entretien préliminaire. Bien que le PRP soit propre à l'organisme et donc très sûr, nous devons mentionner certaines contre-indications qui peuvent rendre ce traitement inadapté à votre cas. Il est préférable d'en discuter avec votre médecin traitant pour obtenir une réponse définitive.

  • infections aiguës et chroniques
  • maladies de la peau ou cancer de la peau
  • maladie sanguine chronique
  • anomalies de coagulation
  • troubles du foie
  • maladies métaboliques ou systémiques graves
  • traitements antérieurs avec des fillers permanents
  • utilisation d'anticoagulants tels que de l'aspirine et des anti-inflammatoires

En général, c'est une procédure sûre. Malheureusement, des problèmes ou des complications peuvent toujours survenir, même s'ils sont mineurs :

  • gonflement du vagin
  • ecchymoses ou saignements
  • infection
  • rupture de la suture suite à un gonflement
  • cicatrice qui tire
  • vagin trop étroit
  • sensation altérée ou engourdissement
  • réaction allergique
  • lésions de la vessie, du rectum ou de l'intestin
  • cystite

Le traitement ne convient pas aux femmes qui :

  • sont enceintes. Dans la plupart des cas, il est conseillé d'attendre au moins six mois après l'accouchement avant de subir un traitement
  • souffrent d'une infection vaginale active ou d'une infection de la vessie
  • souffrent d'un prolapsus ou une dilatation vaginale excessive qui est mieux traitée par un autre type d'opération

En général, c'est une procédure très sûre. Mais malheureusement, des problèmes ou des complications peuvent survenir, bien qu'ils soient très mineurs et souvent temporaires :

  • effet insuffisant du Beautox
  • ecchymose
  • infection
  • réaction allergique
  • cystite

Un traitement ne convient pas en cas de :

  • Grossesse
  • infection vaginale active ou infection de la vessie
  • Maladies musculaires
calender-arrow-wide

Prendre un rendez-vous

Un rendez-vous au Belgian Beauty Clinic est entièrement sans obligation. Contactez-nous, et venez l'esprit tranquille. Nos spécialistes seront à l'écoute de vos souhaits et répondront à toutes vos questions.